REQUALIFICATION


Détection des réseaux enterrés

REQUALIFICATION DES TANES BASSES

La requalification des Tanes Basses, qu’est-ce que c’est ?

La Communauté de Communes du Clermontais a lancé une étude via le bureau d’études Servicad. À cette étude s’est également adjoint l’association des commerçants vitrine clermontaise, qui a pour objet déclaré d’orienter et de faciliter le développement et la prospérité commerciale du parc d’activités Tanes Basses Salamane. 

L’association « Tanes Basses Salamane zone vivante » a pour objet de suivre l’évolution et le développement sur trois axes :

  • Maintien des équipements et aménagements
  • Sécurité de circulation à l’intérieur de la ZAE et déplacement pour tous
  • Protection de l’environnement et propreté du parc d’activités Tanes Basses Salamane.

La volonté de la Communauté de Communes du Clermontais à travers cette étude est d’envisager le futur proche du parc d’activités, notamment en permettant la circulation piétonne via des passages entre les commerces et en facilitant les transports doux. Fluidifié la circulation entrée ,sortie de la zone sur la D2 ,homogéinisé la visibilité des enseignes .

Sont pris en considération le déplacement à pied sur les trottoirs et à vélo sur une piste cyclable facilitant la circulation douce en général (dont vélo classique, vélo électrique et autres moyens de transport décarboné). Le stationnement très important ,et l’environnement vert .Une liaison douce est d’ailleurs envisagée, reliant la ville au parc d’activités. 

Les différentes difficultés qui apparaissent d’emblée sont multiples :

  • Les largeurs de voies, obligeant à mettre certaines voies en sens unique
  • Convaincre les propriétaires pour les accès piétons entre les enseignes et facilité le déplacement à pied
  • La nécessité de fluidifier les entrées sud et nord de la zone des Tanes Basses, facilitant ainsi la circulation sur la D2
  • Le rond-point (carrefour à sens giratoire) au niveau de Picard/Orchestra, trop petit, constitue le point noir de la circulation actuelle sur le site
  • La création de places de parking venant inciter les utilisateurs à un déplacement piéton 
  • La création d’un décor urbain ambitieux, vert et prospère, présentant aux usagers les activités locales et le patrimoine naturel et historique du Clermontais.

Association Tanes Basses Salamane zone vivante : notre action 

Notre engagement ne date pas d’aujourd’hui. Depuis sa création en 2012, la détermination de notre association n’a pas faibli. Dernièrement, nous avons adressé un courrier à chaque candidat aux municipales pour leur rappeler nos revendications, sans recevoir aucune réponse. Un courrier a également été adressé au président de la Communauté de Communes nouvellement en place. Invités à participer aux réunions, nous y assistons à chaque séance, en conformité avec la charte CCC/TBS ZONE VIVANTE signée avec l’ancienne présidence.

Nous y avons présenté notre association qui a évolué au fil des années comme une entité lanceuse d’alertes, totalement indépendante de l’influence de tout acteur institutionnel et au service de toutes les activités et usagers de la zone. Notre association est entièrement dévouée aux intérêts des populations du Clermontais.

Nous défendons et continuerons à défendre notre vision et vous la soumettons sur notre site http://www.zone-vivante-tbs.com, de l’extérieur vers l’intérieur de la zone des Tanes Basses Salamane.

Selon notre analyse, le projet rencontre des difficultés essentielles à la réalisation de cette requalification ambitieuse, à savoir d’unir les acteurs économiques  et institutionnels : les propriétaires et locataires ,le Département de l’Hérault, la Communauté de Communes du Clermontais, la mairie de Clermont l’Hérault, voire peut-être l’Etat. Car nous avons bien compris que les aménagements font appel à des normes très précises et empiéteront sur des surfaces privées et publiques.

Nos propositions pour la requalification de la ZAE des Tanes Basses

  • Nous réclamons le réaménagement des deux ronds-points d’entrée de ville  sortie d’autoroute, soit le premier en venant de Béziers et celui de l’entrée principale des Tanes Basses sur des thèmes porteurs et ambitieux, comme les activités locales (la viticulture jusqu’ici bien oubliée, l’oléiculture à Clermont) ou encore la richesse du patrimoine naturel et historique avec le lac du Salagou ou le château de Clermont ; les thématiques originales, riches et de grande qualité ne manquent pas !
  • Nous réclamons un agrandissement du rond-point Picard/Orchestra pour l’espace Jules Milhau
  • Nous proposons une entrée côté Péris et une sortie côté pizzeria ségnorita, qui devraient permettre de fluidifier le trafic sur le petit rond-point Picard/Orchestra dans un premier temps.
  • Nous réclamons deux arrêts de bus au rond-point Picard/Orchestra, permettant aux usagers souvent les plus défavorisés d’attendre le bus dans des conditions dignes et sécures.
  • Nous réclamons un réaménagement du Garel, ruisseau apparaissant sur les plus vieux relevés topographiques connus actuellement. Il transporte en effet par gros orages les immondices se déversant dans le fleuve Hérault jusqu’à la mer à hauteur de la Tamarissière et contribuant à la polution . Un grillage rigide devrait être dressé, courant le long du parking d’Intermarché d’une hauteur raisonnable jusqu’au rond-point de l’entrée Tabac/Afflelou. Cette zone verte devrait être décrétée comme protégée pour l’avenir et un nettoyage régulier devrait y être assuré.
  • Nous proposons dans l’idéal une sortie du parking d’Intermarché par la rue Chasselas.
  • Nous réclamons le rétablissement du parking à l’entrée principale côté gauche des Tanes Basses, parking qui quand il existait pouvait accueillir 90 voitures et un passage piéton reliant les Tanes Basses à l’espace Jules Milhau
  • Nous proposons que la voie verte parte du chemin de la Madeleine et suive l’ancienne voie ferrée jusqu’aux Tanes Basses, que cette voie verte soit éclairée et que la D2 qui la longe le soit également, reliant les Tanes Basses au centre-ville et au futur lotissement la Madeleine.
  • Dans l’idéal, nous proposons, en plus de la liaison centre-ville – ZAC de la Madeleine – Tanes Basses Salamane, une liaison zac Estagnol – Tanes Basses par le chemin des Tanes à double sens de circulation.
  • Enfin, la création d’une piste cyclable reliant les autres points d’activités : centre-ville – Madeleine – Estagnol – Tanes Basses et Salamane doit être envisagée.

L’association Tanes Basses Salamane zone vivante revendique la paternité de l’éclairage sur ses différents aménagements qui sont pour nous un combat depuis 12 ans.

Les 4 dernières réunions montrent des difficultés qui ne sont certainement pas insurmontables. Ensemble, nous pourrons jeter les fondations de ce projet de requalification piloté par la Communauté de Communes du Clermontais.

Vous avez la possibilité de nous contacter par mail

contact@zone-vivante-tbs.com